Qu'est-ce que ROLCC?

 

I – CREATION

Le Réseau des Organisations de Lutte Contre le Chômage (ROLCC) a été mis sur les fonds baptismaux à la Bourse du Travail de Cotonou le jeudi 02 février 2007 à l’initiative de quelques associations de jeunes et organisations non gouvernementales (ONG).

II – COMPOSITION

Le ROLCC est un creuset d’échange, d’écoute et de réflexions fécondes des demandeurs d’emploi, des chômeurs, des employés en situation précaire et des futures demandeurs d’emploi afin de pouvoir prendre conscience de leur situation, se donner l’espoir pour un lendemain meilleur et parvenir à un développement social durable.

Il regroupe en son sein :

-         ONG SUSUNU BENE

-         Eco agrotourisme et Entraide Sociale Bénin

-         Association d’Entraide Sociale et d’Assistance des Jeunes (AESAJ)

-         Centre d’Etudes, de Recherche et d’Intervention pour le Développement (CERID)

-         ONG ALL SHOM GROUP-BENIN CELLULES C-ASEE (relever des les défis d’ordre culturel, artistique, sanitaire, environnement et éducatif)

-         Homme, Acteur de son Développement / Organisation de Recherche, d’Action de Solidarité, d’Entraide pour un Développement Durable (HAD / ORASEDD)

-         Bien-être Familial (BEF)

-         Assistance Verte des Anges du Futur (AVAF)

-         Santé-Education des Orphelins et Enfants Démunis (SEDOED)

-         Conseil, Assistance en Santé et Education pour le Développement (CASED / BENIN)

-         Centre de Perfectionnement des Menuisiers

-         Institut pour le Développement Local (IDL)

-         Réveil des Jeunes pour un Essor Durable (RJED)

-         Etc.…….

III- ORGANIGRAMME

Le ROLCC est doté des organes suivants :

1-       Le Congrès National

2-      La Coordination Nationale

3-     Les Commissions Techniques

4-      Les Bureaux Départementaux

5-     Les Bureaux Communaux

6-     Les Bureaux d’Arrondissement

7-      Les Cellules de Bases (Villages et Quartiers de ville)

IV- LES OBJECTIFS

Le chômage des jeunes constitue incontestablement le plus difficile, le plus complexe et en même temps le plus pressant des nombreux défis que le gouvernement doit relever pour permettre à chaque béninois et à chaque béninoise de jouir de ses droits humains en général et en particulier de ses droits sociaux économiques afin d’éradiquer la pauvreté qui les sévit de jour en jour.

Pour  relever ce défi,  le gouvernement fait de la corruption son cheval de bataille afin d’atteindre sa vision.

Aujourd’hui, il peut compter sur la contribution active de la Société Civile à travers ROLCC pour surmonter cet obstacle qui inhibe considérablement le décollage économique et social tant souhaiter.

Le réseau se veut être l’interface entre les autorités étatiques ou non et la masse que constituent les demandeurs d’emploi à la base.

Les objectifs que vise concrètement ROLCC sont les suivants :

-         Se faire associer à la définition des mesures à prendre par le gouvernement pour résoudre le problème du chômage et prendre part à la mise en œuvre de ces mesures.

-         Permettre à tout chômeur de sentir par eux-mêmes, de voir, de lire et de s’approprier toutes les actions impulsées par le gouvernement et par les partenaires techniques et financiers du Bénin pour résorber un temps soit peu le chômage.

-         Inciter l’Etat à définir le cadre juridique des stages professionnels et à protéger les intérêts des stagiaires.

-         Développer au niveau des jeunes l’entrepreneuriat, leur faire acquérir la culture d’entreprise et leur permettre l’accès facile au crédit.

-         Faciliter les échanges entre les universités et les centres de formation professionnels d’une part ; d’autre part, l’Etat, les entreprises publiques et privées en vue de favoriser l’adéquation des programmes de formation professionnelle avec les besoins du marché de l’emploi.

-         Aider les communes et les populations à asseoir une bonne stratégie pour un développement local.

-         Soutenir et développer des initiatives à la base dans les domaines agro-pastoraux, socio-économiques, culturels, sanitaires et environnementaux. 

-         Susciter la création des groupements de femmes, d’hommes et de coopératives de jeunes dans les Communes afin d’améliorer leur capacité d’accès au micro crédit, à leur formation, à l’appui conseil, au renforcement de capacité et d’augmenter leur productivité.

-         Sensibiliser les populations sur les problèmes de chômage et les conduites à tenir.

-         Accompagner le gouvernement dans ses efforts pour la création des emplois durables répondant à la première préoccupation de tous les béninois.

-         Négocier l’institution d’une journée nationale de l’emploi.

-         Organiser périodiquement  des manifestations publiques de nature à attirer l’attention du gouvernement et du peuple sur l’importance du danger que constitue le chômage.

-         Organiser de façon permanente l’éveil et la veille citoyenne pour amener les demandeurs d’emploi à utiliser le cadre du réseau pour s’impliquer eux-mêmes dans la résolution de leur problème et aider le gouvernement à placer la résorption du chômage à la tête et au cœur de ses actions.

-         Négocier avec les partenaires une assistance aux sans emploi.

-         Constituer un point de rencontre de l’offre et de la demande d’emploi à travers des bourses d’emplois ou des bureaux de placement pour des emplois permanents ou intérimaires.

-         Encourager les chômeurs et les demandeurs d’emploi à tenter l’expérience de l’auto emploi en leur donnant la formation appropriée, en les aidant à accéder au crédit et en leur cédant des PME expérimentales créées à cet effet.

-         Participer à toute action d’éradication de la corruption qui constitue la première cause de la paupérisation et de l’aggravation du chômage au Bénin.

-         Recourir à tous les modes de communication pour atteindre ces objectifs.

V- LES ACTIVITES REALISEES

Pour atteindre ces multiples objectifs afin de concrétiser sa vision, plusieurs initiatives et stratégies ont été élaborées suite à des études diagnostiques réalisées sur le terrain. 

Tout ceci avait permis à ROLCC au cours de l’année 2007 d’effectuer des activités et d’être solliciter pour des ateliers et séminaires de formations tels que :

-         Accueil et informations tous les jours sur les opportunités d’emploi.

-         Education et la communication avec les jeunes qui fréquentent notre siège.

-         Elaboration de plan d’affaires aux jeunes et placement des demandeurs d’emploi.

-         Recensement des demandeurs d’emploi à la bourse du travail.

-         Atelier d’identification des activités pour le compte de l’année 2007.

-         Tournée de sensibilisation des jeunes à l’intérieur du pays suivi de l’installation des points focaux dans les douze (12) départements.

-         Participation au Forum National pour l’Emploi des Jeunes organisé par le gouvernement à travers le Ministère de la Micro finance et de l’Emploi des Jeunes avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

-         Participation et préparation de la cérémonie de la remise officielle des actes du Forum au Chef de l’Etat.

-         Organisation des Ateliers de restitution des actes du Forum National sur l’Emploi des Jeunes dans les Départements de l’Atlantique, du Littoral du Borgou, du Plateau et de l’Ouémé.

-         Participation à un voyage d’étude et de travail d’une délégation béninoise au Service Civique National (SCN) Sénégalais.

-         Election du Réseau par ses paires pour être membre du Comité de Pilotage et de Suivi des actes du Forum sur l’Emploi des Jeunes en tant que structure représentante des demandeurs d’emploi ayant participé activement aux travaux du Forum.

-         Participation à la cérémonie d’installation officielle du Comité de Pilotage et de Suivi des actes du Forum National sur l’Emploi des Jeunes d’une part et du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ) d’autre part.

-         Identification et sollicitation du Réseau comme Personne Ressource au sein du comité de dynamisation de l’Organe Consultatif de la Jeunesse (OCJ).

-         Identification du Réseau par la Direction Départementale de la Promotion de la Société Civile (DDPSC) du Ministère en charge des Relations avec les Institutions (MCRI) pour participer à un séminaire sur le thème : « La bonne gouvernance à l’ère du changement : Place et Rôle des Organisations de la Société Civile ».

-         Participation du Réseau à un séminaire sous régional à Dakar (Sénégal) organisé par le Bureau International du Travail (BIT) sur le thème : « L’emploi des jeunes : Expériences des Agences Nationales Pour l’Emploi ».

Pour le compte de l’année 2008, le réseau a participé à plusieurs Ateliers et Séminaires. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons dénombrer :

-         Atelier d’adoption du Guide de dénombrement des emplois générés par les projets / programmes gouvernementaux ; organisé par la Direction Générale de la Promotion de l’Emploi et des Petites et Moyennes Entreprises (DGPEPME) du Ministère de l’Emploi des Jeunes.

-         Atelier de validation de la Charte Nationale pour l’Emploi (CNE) ; organisé par la Direction de la Promotion de l’Emploi du Ministère en charge de l’Emploi des Jeunes.

-         Atelier de vulgarisation de la Carte des Potentialités sur les Opportunités d’Emplois dans les 77 Communes du Bénin ; organisé par la Direction de la Promotion de l’Emploi (DPE) avec l’appui du Programme d’Appui à la Promotion de l’Emploi des Jeunes du PNUD.

-         Séminaire sur l’Evaluation à mis parcourt sur le Programme Entrepreneurial et d’Insertion des Jeunes de Direction de l’Entrepreneuriat  et de l’Insertion Professionnelle des Jeunes (DEIPJ) du Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MJSL).

-         Forum économique sur le thème : « Les opportunités d’Affaires entre l’Etat de l’Alabama aux Etats Unis d’Amérique (USA) et le Bénin »

-         Atelier d’adoption des projets pilotes dans les 77 Communes du Bénin ; organisé par la Direction de la Promotion de l’Emploi (DPE) du Ministère en charge de l’Emploi des Jeunes.

-         Etc.…

Il convient de signaler toutes les informations reçues lors de ces divers ateliers et séminaires sont restituées de façon permanente à la base.

VI – LES PERSPECTIVES BIENNALES 2008 & 2009

Nous ne serions terminés sans vous présenter le programme biennal des activités 2008 & 2009 du Réseau des Organisations de Lutte Contre le Chômage (ROLCC).

Au cours de l’année 2008, nous envisageons les activités suivantes :

-         Atelier de lancement officiel des activités biennales 2008 &2009 de ROLCC et décoration de certaines Institutions (Programme des Nations Unies pour le Développement PNUD, l’Agence Nationale Pour l’Emploi ANPE) et Sociétés de la place (Imprimerie Graphique Générale IGG, Etablissement VINAH et Fils). Ce qui a été déjà réalisé le Samedi 02 Février 2008 au CODIAM à Cotonou.

-         Recycler les demandeurs d’emploi afin de les adapter aux réalités professionnelles actuelles.

-         Installer une usine d’extraction de l’huile rouge, de l’huile palmiste et de tourteaux.

-         Organiser des conférences sur les créneaux porteurs de l’emploi dans les 77 Communes à l’endroit des jeunes diplômés ou non.

-         Organiser des tournées de sensibilisation et des conférences débats sur les conséquences de l’immigration clandestine et de l’exode rural.

-         Organiser dans les 77 Communes des séances de sensibilisation sur les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST), les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et le VIH / SIDA.

-         Organisation d’un téléthon dénommé : «  MOI AUSSI JE VEUX TRAVAIL » dont les fonds mobilier serviront à l’installation d’une bourse de l’emploi et un compte de garanti des jeunes promoteurs.

Pour le compte de l’année 2009, le ROLCC envisage :

-         Bilan de fin d’année 2008 et décoration du Président de la République et le Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ) et certaines personnes physiques et morales œuvrant pour le réduction du taux de chômage des jeunes au Palais des Congrès.

-         Installer des Cybers café communautaires dans le but de la vulgarisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

-         Installation des coopératives de jeunes et femmes dans les 77 Communes afin d’éviter l’exode rural et de fixer ces derniers autour des activités génératrices de revenus.

-         Octroyer des bourses d’études Post universitaires pour les diplômés développant les aptitudes requises.

-         Organiser à travers tout le pays des séances de sensibilisation, de formation, de requalification en vue de renforcer la capacité et l’employabilité des demandeurs d’emploi.

-         Installer dans les Communes à statut particulier des centres de recyclage des objets plastiques en matériels didactiques comme s’est le cas actuellement au Burkina Faso.

-         Ramasser les déchets plastiques et procéder à leur recyclage en pavés.